Actualités

Coups durs à Boston

A la lutte en haut du classement de la conférence est, les Bruins de Boston n’étaient pas spécialement attendus à ce niveau si vite. Surprenants deuxièmes, les Bruins vont pourtant devoir se passer de deux des meilleurs éléments de la saison, Patrice Bergeron, et Charlie McAvoy. 

En pleine période charnière pour la dynamique de fin de saison, Boston se retrouve amputé de 2 joueurs importants. Patrice Bergeron, meilleur buteur de l’équipe avec 27 unités, et autant de passes décisives, est sur le flanc depuis quelques jours pour une fracture au pied droit. La blessure aurait été contractée contre les MapleLeafs le 24 Février, mais le canadien a tout de même remis le couvert le lendemain face aux Sabres. Deux défaites par ailleurs malvenues pour les B’s, qui ont aussi perdu leur centre phare pour au moins 2 semaines, au bout desquelles il faudra ré-évaluer la guérison.

Comme si cela ne suffisait pas, le jeune défenseur rookie Charlie McAvoy, auteur cette année de 7 buts et 25 assists, a lui aussi été placé sur la liste des blessés, suite au match de ce week end face aux Canadiens de Montréal. Initialement blessé « au bas du corps« , il a été déterminé que le débutant américain souffre d’une entorse ligamentaire au genou gauche, qui le tiendra éloigné des glaces pour au moins 4 semaines, avant d’être lui aussi ré-évalué.

Si la blessure de Bergeron pourrait potentiellement se transformer en repos avant les playoffs, force est de constater que McAvoy voit lui ses chances de jouer les séries se réduire grandement. Au terme d’une belle première saison en LNH, le défenseur de 20 ans, issu de l’université de Boston, et du Providence, réserve AHL des Bruins, est le 2e défenseur le plus prolifique de son équipe, derrière Torey Krug.

Avec des statistiques avancées très positives, McAvoy fait partie des joueurs les plus précieux de l’effectif malgré sa faible expérience. Avec un corsi à 55.82%, et un taux de buts anticipés de 55.42%, il est présent sur la glace pendant 65.43% des buts marqués par son équipe. Son impact relatif sur les buts marqués par son équipe est de 11%, et de 3.34% sur les chances de buts de son équipe.

Si les B’s ont récupéré l’ex Ranger Rick Nash pour tenter d’épauler son escouade offensive aux abords des séries, Bruce Cassidy et ses hommes vont devoir serrer les rangs en attendant les éventuels retours de ses ouailles. Cela tombe bien évidemment mal pour une équipe qui possède de réelles chances de jouer les trouble-fête en cette fin de saison.

 

Sources: corsica.hockey ; nhl.com ; theintelligencer

Related posts

Résultats de la nuit

Christophe Legrand

3eme de suite pour les Canadiens !

Christophe Legrand

Roman Josi nommé capitaine des Predators

Corentin

Leave a Comment

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial