Actualités

[BILAN 16/17] San José Sharks : Un requin qui a toujours les crocs

C’est l’été et faute d’actualité croustillante, Into The League a décidé de revenir jour après jour, jusqu’à l’ouverture des camps d’entrainements, sur l’exercice 2016/2017 de chacune des 31 franchises de la NHL. L’occasion de revenir sur la saison passée, sur l’intersaison réalisée et sur les possibilités de progressions la saison prochaine. Arrêt suivant à San José en Californie.

Depuis maintenant plus de 10 ans San José est impressionnant de régularité. En effet sur cette période les Sharks ont manqué une seule fois les play-off (c’était en 2015) mais cela leur a permis de se reconcentrer et de se qualifier en finale de la Stanley l’année suivante.

San José a peut-être laissé passé sa chance de remporter la Coupe tant convoitée quand on connait la vieillesse de l’effectif (Burns, Pavelski, Thornton, Vlasic, Ward et Martin qui ont plus de 30 ans).

Saison 2016/2017 :

Malgré 7 joueur présents à la coupe du monde de hockey et pas des moindres (Burns, Vlasic, Couture, Thornton, Bodker, Pavelski et Donskoi) le bilan de la préparation des Sharks est correct : 3 victoires (en prolongations néanmoins) 2 défaites sèches et une défaite en prolongation. Ils ont surtout pu travailler avec leur gardien Jones qui n’était pas convoqué car l’attaque et la défense étaient décimés.

Dès le début de la saison, San José s’est directement bien placé au classement. En effet sur les 2  premiers mois de la saison San José a remporté 14 de ses 20 matchs. L’équipe était bien rodéé dès le début avec un été 2016 très calme suite à la finale perdue contre Pittsburgh. Ils ont fait confiance à une équipe solide et qui sait comment faire pour aller loin en play-off.

Au fil des mois les Sharks deviennent de plus en plus performant en décembre et janvier avec notamment 18 victoires sur 27 matchs ce qui est impressionnant.

San José a eu besoin d’un second souffle en février et mars en ne remportant que 11 de ses 26 matchs. Cela reste correct mais moins bon que le début pour une équipe comme San José.

Ils pensaient avoir retrouvé le rythme pour les play-of en avril en gagnant 3 de ses 4 matchs mais cela a été vain car les Sharks ont été battu 4-2 contre Edmonton dès le 1er tour des Play-off sans doute face à l’insouciance et le talent de la jeune équipe de Oilers.

 Une attaque hétérogène

L’attaque des Sharks repose sur 4 joueurs : Pavelski 68 points (29-39), Couture 52 points (25-27), Thornton 50 (7-43) et Marleau 46 points (27-19). Le reste de l’équipe est à moins de 30 points. Cela pose problème lorsque le 3ème ou le 4ème trio se retrouve sur la glace car l’efficacité retombe. En revanche on notera le fait que Karlsson, Leblanc ou Harley sont des éléments clés du Bottom + en défense car leur ratio +/- est positif. (Celui des 4 ténors est aussi supérieur à 0).

Un héros en défense

San José peut compter sur Burns qui est au four et au moulin : il totalise 76 points (29-47) ce qui fait de lui le meilleur défenseur de la ligue en terme de points. Il possède aussi un ratio de +19 ce qui est colossal.

Heureusement pour les Sharks des hommes comme Vlasic ou encore Martin finissent la saison avec des statistiques honorables ( 28 et 26 points ) et contribuent aussi à mettre en valeur la machine Burns.

Un gardien efficace

Martin Jones le rempart des Sharks finit la saison en signant 35 victoires et 91.2 % d’arrêt. Cela lui permet de se placer 12ème gardien de la Ligue (en prenant seulement les gardiens partants).

 

Intersaison 2017Un été calme

San José a changé son staff durant l’intersaison : Zettler et Barr arrivent comme nouveau assistant de DeBoer. Boughner est parti à Florida pour devenir coach principale des Panthers.

San José n’a réalisé qu’un seul trade : Céder Mueller et un 5ème tour de draft 2017 contre un 2nd et un 4ème tour de draft 2017 également.

Au 1er juillet San José a prolongé de 8ans Vlasic et de 6ans Jones qui sont 2 élements défensifs importants.

Mais le feuilleton de l’été difficile à gérer était la prolongation ou non de Marleau et Thornton. En effet si Thornton avait annoncé qu’il prendrait la même décision que Marleau en cas de resignature ou de départ.

Le dénouement n’a pas été celui annoncé : Marleau s’est engagé pour 3ans et un joli contrat de 6.250 M par saison, tandis que Thornton a finalement prolongé aux Sharks pour 8M. Cela est sûrement lié au fait que personne n’a voulu lui proposer un tel salaire pour joueur à l’age avancé (il a fêté ses 38 ans début juillet).

 

Projection 2017 : Un avenir flou

Comme énoncé en préambule, San José compte dans ses rangs beaucoup de joueurs âgés et peu de jeunes qui au final frappent à la porte de la 4ème ligne ( on trouve un ou deux jeunes comme Donskoi, Sorensen ou encore Tierney). Le seul joueur du Top 6 des Sharks qui est jeune et capable d’être le leader dans 2-3 ans quand les vétérans auront raccroché les patins est Couture.

En défense le problème est le même : La ligne Burns-Martin est âgée. Burns malgré ses 32 ans semble être arrivé à maturation (il vient de signer 2 saisons consécutives à 75 points ce qui est stratosphérique pour un défenseur). Derrière San José pourra compter sur Vlasic quand il s’agira de prendre la relève.

En ce qui concerne le gardien de but, San José est tranquille pour de longues années : Jones vient d’enchaîner 2 saisons à 65 matchs avec 91.5 % d’arrêt de moyenne. Son contrat de 6 ans montre que San José croit lui à l’avenir (Jones a fêté ses 27 ans en début d’année).

 

Prédiction 2017/2018 : 3ème de la Division Pacifique

San José a les qualités de ses défauts : l’équipe a connu très peu de changements sur la glace mais plutôt dans le staff ce qui permet d’avoir une équipe rapidement réglée. L’inconvénient est que l’équipe est très âgée et une période de disette n’est pas à exclure durant la longue saison de 82 matchs surtout en division Pacifique où le physique est un pilier important du jeu (Anaheim Los Angeles basent leur jeu sur cela et on connaît les résultats ces dernières années).

Alignement probable 2017/2018 : 

Sources : NHL.com; dailyfaceoff.com

Crédit Photo : newsok.com

Related posts

Montréal chute lourdement à Edmonton

Christophe Legrand

Les NY Rangers nomment David Quinn

Pierre Gouguet

Résultats de la nuit

Christophe Legrand

Leave a Comment

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial