Actualités

[BILAN 16/17] Philadelphie Flyers : des jeunes pour un nouvel envol

C’est l’été et faute d’actualité croustillante, Into The League a décidé de revenir jour après jour, jusqu’à l’ouverture des camps d’entraînements, sur l’exercice 2016/2017 de chacune des 31 franchises de la NHL. L’occasion de revenir sur la saison passée, sur l’intersaison réalisée et sur les possibilités de progressions la saison prochaine. Au programme du jour : Arrêt en Pennsylvanie avec les Flyers de Philadelphie.

Depuis que Philadelphie a rejoint la division Métropolitaine en 2013, les Flyers ne se sont qualifiés que 2 fois sur 5 tentatives. Pire ils n’ont remporté aucune série éliminatoire des play-off lors de ces 2 participations (défaites 4-3 contre les Rangers en 2014 et 4-2 contre Washington en 2016). Le fait d’être dans la même division que 3 montres de la NHL (Pittsburgh, Rangers et les Capitals) n’arrangent pas leurs affaires.

Saison 2016-2017 :

Une équipe trop moyenne

La pré saison pour Philadelphie était plutôt bonne avec un bilan de 4-2-2 sans oublier que 7 de leurs joueurs participaient pendant ce temps là à la coupe du Monde et pas des moindres (Giroux, Voracek, Streit, Neuvirth Bellemare, Gostisbehere et Couturier) il est donc dur de roder l’équipe sans les cadres.

Philadelphie peine donc en ce début de saison et doit attendre fin octobre début novembre pour aligner 2 succès de suite (la série s’arrêtera à 3). Ils trouveront un rythme de croisière excellemment bon en décembre en signant une époustouflante série de  10 succès de suite. On se dit que les Flyers vont faire une bonne saison mais retombent dans leur travers en début d’année 2017 en ne gagnant que 9 matchs sur 23.

Philadelphie finit donc ce cru 2016/2017 avec un bilan mitigé de 88 points (39-33-10) en 82 matchs. Ils se classent 6ème de la Division Métropolitaine et  11ème dans la Conférence Est à 7 points d’une Wild-card tant convoitée.

Une équipe trop hétérogène

Philadelphie peut solidement compter sur ses leaders d’attaque qui ont répondu présent. En effet 4 attaquants ont signé un bilan de 50 points ce qui est vraiment intéressant ( Voracek, Giroux, Schenn et Simmonds). De plus Couturier ou Konecny ont signé une belle saison avec respectivement 34 et 28 points. Le seul hic est que tous les attaquants ont un ratio +/- négatif sauf Couturier. Cela explique une nouvelle fois la non qualification des Flyers en play-off.

Ce qui pêche côté Flyers est le Bottom 6  : A part Cousins qui a 10 assistances aucun autre attaquant de ce bottom n’a son total de buts ou assistance supérieur à la dizaine.

Au final Philadelphie finit avec le 10ème bilan offensif de la conférence Est.

En défense les joueurs sont décisifs. Leur bilan chiffré est intéressant malgré un com

pteur but très faible. Les défenseurs de la franchise de Pennsylvanie sont efficaces dans les assistances. En effet Gostibehere pèse beaucoup plus dans les statistiques lui qui bouclait seulement sa 2ème saison pleine en NH( drafté en 78ème position en 2012). Il représente l’avenir de la franchise. Provorov lui pour sa 1ère saison NHL signe 30 points ce qui est encourageant.

Philadelphie signe le 9ème bilan défensif avec des joueurs jeunes. Le travail sur l’avenir va payer pour les Flyers dans les prochaines saisons.

Intersaison 2017: 

Des changements mineurs

Philadelphie continue son travail entrepris depuis plusieurs années mélangeant prospects et joueurs confirmés.

Ils ont tout d’abord changé de gardien. Mason le gardien partant depuis 5 ans a signé à Winnipeg et c’est Elliott qui le remplace en provenance de Calgary où il était UFA.

Concernant la Draft d’expansion Las Vegas a choisi Bellemare comme joueur. Le choix de ne pas protéger le français qui est le leader du Penality Kill des Flyers et promu en mars assistant capitaine est une interrogation. Ils ont voulu verrouiller leur top 6 en attaque et 3 jeunes défenseurs plutôt que le maillon fort d’une unité de jeu. Le fait que Bellemare ait 30 ans et ne soit qu’un joueur de 4ème bloc sont les raisons pour lesquelles il n’a pas été protégé.

Philadelphie continuera de lancer des jeunes. En effet ils ont échangé Schenn à St Louis contre Lehtera et un 1er tour de draft 2018 ainsi que Cousins et Madsen aux Coyotes d’Arizona contre  Warren et un 5ème tour de draft 2018.

On en conclut que Philadelphie base son avenir sur le fait de faire jouer des jeunes et récuperer des tours de draft plutôt que proposer des gros contrats et se retrouver bloquer plus tard.

En parlant de Salary Cap, la situation des Flyers est plutôt saine : Seuls Giroux et Voracek ont un contrat de plus de 5M et sont sous contrat encore 6 ans. Le reste des contrat tourne entre 3et 4 M sur une durée moyenne de 3 ans. Enfin Philadelphie possède un cap space restant de 5M ce qui est suffisant s’ils veulent engager un 6ème défenseur (seuls 5 sont sous contrat NHL en ce moment : Gostibehere, Gudas, McDonald, Provorov et Manning).

Projection 2017:

Prédiction 2017/2018 : 5ème de la Division Métropolitaine

Pour la saison à venir si les cadres sont au rendez-vous et que les jeunes continuent de progresser, Philadelphie peut espérer obtenir une Wild card en finissant 5ème de la division Métropolitaine qui rappelons-le est une divisions où obtenir des bons résultats est difficile.

L’alignement potentiel pour 2017/2018

 

Sources : NHL.com, dailyfaceoff.com

Crédit Photos : equipe.fr

Related posts

Tempête en Caroline

Pierre Gouguet

Antoine Roussel file à Vancouver

Pierre Gouguet

Red Wings de Détroit: Un bilan décevant

Pierre Gouguet

Leave a Comment

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial